Catégorie

Temps & Priorités

    Les principales erreurs à éviter quand vous déléguez

    délégation

    Débutons par le plus important au sujet de la délégation: Surtout, n’improvisez pas!

    Si vous souhaitez déléguer afin de bénéficier des réels avantages qui en découlent, voyez l’exercice de délégation comme un processus. Cela se prépare. En plus de bien clarifier les missions, les rôles et les pouvoirs que vous détenez et de ceux de vos collaborateurs, il y a des pièges que vous devez connaître afin de les éviter et d’être le vrai leader de votre entreprise.

    1. Vous débarrasser

    Si vous souhaitez entamer un processus de délégation efficace, souvenez-vous que déléguer n’est pas synonyme de vous débarrasser d’une tâche qui vous pu au nez. Il est plus avantageux d’analyser plus en profondeur l’intention réelle et les avantages de déléguer une partie de vos responsabilités.

    1. Entretenir l’idée que c’est trop compliqué

    La délégation s’effectue rarement en claquant des doigts quoique souvent, c’est moins compliqué que vous ne l’auriez pensé, et vous réaliserez combien ça valait l’effort de transmettre à une autre personne, l’une de vos tâches. Déléguer est une habileté qui se développe. Pour débuter, essayez avec quelque chose de simple.

    1. Vous abstenir de transmettre des instructions

    Si vous déléguez en vous sauvant, évitant les questions et en omettant de fournir les instructions de la façon de faire en transmettant aussi votre expérience du sujet, vous risquez de vous retrouver avec des problèmes plus grands que ce qui vous a motivé à déléguer. Il es plus judicieux de prévoir un moment pour partager l’information voire, donner un de la formation si nécessaire.

    1. Ne pas faire confiance

    Un brin d’optimiste ajouté à un élan de confiance favorisera le processus de délégation que vous souhaitez réaliser. Premièrement, ayez confiance en votre capacité à transmettre une partie de vos responsabilités mais aussi, soyez confiant que l’autre personne est apte à les réaliser adéquatement.

    1. Parier sur un collaborateur

    Évitez de laisser le hasard faire son œuvre. Ainsi, lorsque vous décidez de déléguer, ne prenez pas le risque de n’appuyer votre choix de la personne à qui vous transférerez une tâche que sur un coup de dé. Optez plutôt pour un choix éclairé selon des critères bien établis.

    1. Vous croire l’unique personne compétente

    Il n’est pas utile d’entretenir l’illusion que vous êtes la seule personne capable de vous occuper efficacement d’une responsabilité X. N’avez-vous pas développer cette compétence au fil du temps et avec la pratique? Chaque personne est unique, soit. Tout le monde possède des talents et a des façons de faire qui le distingue. Pourquoi ne pas laisser la chance au coureur? De plus, n’oubliez pas que vous aurez d’abord fait un choix éclairé.

    1. Nourrir l’illusion que ça va prendre trop de temps

    L’idée que cela va trop prendre de temps à déléguer une chose vous maintient dans une situation insatisfaisante et s’il y a un irritant, il ne fera qu’empirer. Un truc simple, fixez un échéancier (court) pour déléguer une première chose, ou une partie de la responsabilité que vous aimeriez transmettre à quelqu’un. Faites un plan des étapes que compose cette responsabilité et libérez-vous, d’une partie à la fois. En peu de temps, vous réaliserez les bénéfices d’avoir oser le faire et vous serez ravi!

    S’il vous arrive de vous sentir dépassé par tout ce qu’il y a faire, que les multiples chapeaux que vous portez comme entrepreneur, autant que passionnant, drainent votre énergie et que vous ne savez plus où donner de la tête parce qu’il y a trop d’urgence auxquelles vous faites face, et que 24 heures dans une journée, c’est nettement insuffisant, n’est-ce pas le moment de déléguer?

    Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à laisser vos commentaires et à me partager vos défis à ce sujet. Il me fait toujours plaisir de vous lire et je pourrai vous répondre dans une prochaine chronique.

  • Témoignages de clientes satisfaites

    Pour la première fois, j’ai senti que j’avais en moi tout ce qu’il faut pour y arriver J’ai eu la chance de recevoir les précieux conseils de Martine Lacasse et de…